Le Laboratoire de Psychopathologie et Processus de Santé conduit des recherches dans le champ de la psychopathologie et plus largement de la santé, dans des contextes cliniques diversifiés. L’objet d’étude est constitué par les processus d’adaptation et de régulation de la personne humaine confrontée à un trouble. La démarche de recherche privilégie l’objectivation et la démonstration scientifique, y compris dans les applications cliniques des recherches.

 

Le LPPS (UR 4057) est dirigée par Isabelle Varescon. Il s’organise en 3 axes :

 

Axe 1 : Psychopathologie du développement socio-émotionnel et cognitif

Coordinatrice : Emilie Cappe (PR)

Axe 2 : Santé physique et mentale : adaptation et vulnérabilité

Coordinatrice : Cécile Flahault (MCF-HDR)

Axe 3 : Interventions thérapeutiques et prévention

Coordinatrice : Aurélie Untas (PR)

Psychopathologie du développement socio-émotionnel et cognitif.

Le but scientifique de l’axe 1 est d’améliorer les connaissances du fonctionnement des individus (présentant ou non des troubles neuro-développementaux ou un handicap) et son évolution, dans les domaines spécifiques suivants : Cognition/intelligence sociale (attention conjointe, langage, communication, interactions sociales et théorie de l’esprit) ; Sensorialité et motricité ; Fonctions exécutives et régulation ; Emotions et personnalité (ce dernier point rejoint les thématiques de l’axe 2).

Santé physique et mentale : adaptation et vulnérabilité.

Le but scientifique de l’axe 2 est d’améliorer les connaissances du fonctionnement des individus et son évolution dans les domaines spécifiques suivants : troubles psychopathologiques, addictions avec ou sans substances, impact de la maladie physique sur la santé psychologique. Ces facteurs sont étudiés chez les patients, les proches et les professionnels.

Interventions thérapeutiques et prévention.

Le but scientifique de l’axe 3 est de proposer et évaluer des modalités d’intervention adaptées aux populations cliniques étudiées et s’inscrit pleinement dans le cadre de la recherche appliquée.
Cet axe a pour objectifs d’élaborer des interventions à partir des résultats des recherches de l’axe 1 et 2, d’évaluer les effets des interventions et d’identifier les facteurs prédictifs, individuels et environnementaux, de la réponse à l’intervention.

Actualités

Le LPPS est membre