Enseignement

Les enseignants-chercheurs du LPPS interviennent à tous les niveaux du cursus (LMD) :

 

Deux masters

Au sein de la mention PSYCHOLOGIE CLINIQUE, PSYCHOPATHOLOGIE ET PSYCHOLOGIE DE LA SANTE, dont est responsable Catherine Bungener.

Parcours : Psychologie clinique et psychopathologie intégrative (PCPI)

 

Parcours : Psychologie clinique de la santé

  • Responsable du diplôme : Catherine Bungener
  • Responsable du parcours : Aurélie Untas
  • Le parcours Psychologie clinique, Psychopathologie et Psychologie de la Santé, a pour objectif de former des psychologues spécialistes de la prise en charge des patients atteints de pathologies somatiques, de leur famille, mais aussi des soignants les accompagnant. Il propose aux étudiants une formation spécifique, à la fois théorique et pratique, visant la formation de psychologues cliniciens ayant une vision intégrative de la psychologie clinique de la santé, capables d’évaluer les besoins des patients et de leurs proches, d’identifier les troubles psychopathologiques de ces personnes, et de leur proposer des interventions thérapeutiques adaptées. Les étudiants reçoivent aussi une formation scientifique et de recherche appliquée, leur permettant d’évaluer les interventions qu’ils mettent en place et de proposer des programmes de recherches variés (évaluation de l’adaptation et de ses troubles, des besoins, de programmes d’éducation thérapeutiques, etc.). Cette spécialité vise donc à former des praticiens-chercheurs de haut niveau.
  • Page dédiée à cette formation
  • Fiche synthétique de la formation

 

Une licence professionnelle

Mention Intervention Sociale : Accompagnement de publics spécifiques Parcours Trouble du Spectre de l’Autisme

  • Responsable de la formation : Emilie CAPPE
  • Directeur des Études : Romuald BLANC
  • La Licence professionnelle forme à l’exercice du métier d’accompagnant de personnes présentant un trouble du spectre de l’autisme. La formation répond aux besoins des établissements qui accueillent des personnes présentant un TSA, mais qui n’ont pas de personnels spécialisés dans l’accompagnement de ce public qui présente des besoins particuliers. En effet, pour ce qui concerne, par exemple, les établissements médico-sociaux, les moniteurs-éducateurs et les éducateurs spécialisés qui y exercent sont formés au travail d’accompagnement auprès de personnes en situation de handicap physique ou mental, ou présentant des difficultés sociales, mais ils ne sont pas formés – ou sont formés insuffisamment – à la spécificité de l’accompagnement de la personne présentant un TSA. S’agissant du monde de l’enseignement, qu’il soit élémentaire, secondaire ou supérieur, de très nombreuses demandes d’accompagnement personnalisé sont formulées non seulement par les directeurs d’établissement, les enseignants référents de l’enfant en situation de handicap autistique, mais aussi par les familles, les associations de professionnels et de parents visant l’inclusion scolaire, ainsi que par les personnes adultes autistes elles-mêmes faisant leurs études dans des universités ou des écoles supérieures sensibilisées dorénavant à cette problématique.
  • Page dédiée à cette formation
  • Fiche synthétique de la formation

 

Deux D.U

DU Développement cognitif et social du nourrisson

  • Responsable de l’enseignement : Emmanuel Devouche
  • Conçue et mise en œuvre par des chercheurs spécialisés sur ces thèmes, cette formation vise à vous apporter un éclairage actuel sur les capacités du nourrisson et du très jeune enfant. Elle s’adresse donc à des personnes qui sont ou seront, par leur profession, au contact de très jeunes enfants et qui désirent acquérir un savoir complémentaire et une compétence en psychologie cognitive du nourrisson.
  • Page dédiée à cette formation
  • Fiche synthétique de la formation

 

DU Psychologie et psychopathologie de la parentalité

  • Responsable de l’enseignement : Jaqueline Wendland
  • Avec un panel d’intervenants international, la parentalité est abordée dans ses aspects typiques et atypiques ou à risque, tout au long de la vie, de la grossesse à la grand-parentalité. L’approche est transdisciplinaire, avec des intervenants de différents champs (psychologie, psychiatrie, histoire, sociologie, droit, anthropologie, éthique, philosophie), y compris d’associations d’usagers. Une attention particulière est donnée à l’évolution des modèles de parentalité, aux troubles de la parentalité et à leurs conséquences ainsi qu’aux modalités d’accompagnement et d’intervention. En parallèle des cours, des séminaires d’intervision permettent aux apprenants d’échanger entre eux et avec les intervenants autour des problématiques qu’ils rencontrent sur le terrain. La formation vise donc à fournir des bases théoriques et pratiques solides aux professionnels des secteurs sanitaire, éducatif, social et judiciaire confrontés aux enjeux de la parentalité.
  • Page dédiée à cette formation
  • Fiche synthétique de la formation

 

Les membres de l’équipe sont responsables de plusieurs diplômes délivrés à l’Institut de Psychologie:

  • la Licence de Psychologie (Noelle Lidvan, MC),
  • la première année de  Licence de Psychologie (Cyrielle Derguy, MC),
  • la Licence Professionnelle « Accompagnement de personnes avec Autisme et Troubles apparentés » (Emilie Cappe, MC-HDR et Romulad Blanc, MC),
  • la mention de Master « Psychologie clinique, psychopathologie et psychologie de la santé » (Pr Catherine Bungner) ainsi que deux des quatre parcours qui la composent : « Psychologie Clinique et Psychopathologie Intégrative » (Catherine Bungener, PR ; Géraldine Dorard, MC et Céline Bonnaire, MC) et « Psychologie Clinique de la Santé » (Aurélie Untas, PR et Cécile Flahault, MC-HDR).

Les enseignants-chercheurs interviennent également dans les DU : « Développement social et cognitif du nourrisson » et « Psychologie et psychopathologie de la parentalité », créés et dirigés par des membres du  LPPS, respectivement Emmanuel Devouche (MC-HDR) et Jaqueline Wendland (PR).